Séance de sensibilisation à la surdité pour les étudiants du préscolaire

ISPG     mar. 12 octobre 2021

Une séance de sensibilisation à la surdité a été organisée ce lundi 11 octobre par le centre Comprendre et Parler au campus Galileo.

Étudiants et professeurs de l'ISPG ont pu appréhender la langue des signes autour d'une séance de sensibilisation à la surdité. Une thématique importante pour de futurs instituteurs qui pourraient être amenés à travailler avec des enfants sourds.

 

Comprendre et Parler

L'objectif est de sensibiliser chacun à la surdité et de favoriser la solidarité et la communication entre les personnes entendantes et les personnes sourdes dans le cadre des études des étudiants du bachelier instituteur préscolaire. Le cours a été organisé par le centre Comprendre et Parler ABSL, qui accompagne les personnes sourdes depuis le dépistage jusqu'à la fin de la scolarité.

Durant la séance, plusieurs sujets ont été notamment abordés : le rôle de l’interprète, comment interpeller quelqu’un atteint de surdité sans le déranger ou encore les différents types d’appareils auditifs.

 

Des langues différentes dans le monde

La langue des signes possède sa propre syntaxe. On présente d'abord le lieu puis l'action et la personne sont souvent signées ensemble. Il est alors compliqué pour quelqu’un qui possède une déficience auditive de lire le français, une langue différente pour lui.

Saviez-vous d'ailleurs que chaque pays a sa propre langue des signes ? En Belgique, il y a même une langue différente pour les communautés francophone et flamande. Il ne s'agit pas non plus de la même langue entre la France et chez nous. 

Le plus souvent, les personnes sourdes se considèrent alors comme des membres d'une communauté culturelle distincte, car elles ont leur propre langue, valeur et identité, et non comme des personnes handicapées.

 

Plus d’infos sur www.ccpasbl.be.